Un pictogramme « allergènes » pour les établissements horeca et les magasins d’alimentation
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on LinkedIn0Email this to someone

Wheatless & More et AMNorman ont le plaisir d’annoncer les résultats de leur campagne « Allergique ou intolérant(e)? Informez-vous! » (www.allergenesinfo.be). Les deux partenaires ont développé un pictogramme qui pourra être utilisé comme label de qualité par les établissements du secteur de l’horeca et les magasins d’alimentation, dans le cadre de l’obligation d’information sur les allergènes. Ce pictogramme indiquera également qu’ils sont attentifs aux personnes souffrant d’une allergie ou d’une intolérance alimentaire.

Que comprend cette obligation d’information?

L’Arrêté Royal du 17 juillet 2014, qui entrera en vigueur demain, 13 décembre 2014, comprend une obligation d’information pour tous les établissements horeca et les magasins d’alimentation qui servent ou vendent des denrées alimentaires non préemballées. Ils devront être en mesure d’informer leurs clients de la présence éventuelle de 14 allergènes courants dans les aliments non préemballés qu’ils proposent. Ces informations pourront être communiquées par écrit ou – en Belgique, et moyennant le respect de certaines conditions – verbalement.

Le pictogramme « allergènes » a été sélectionné parmi quatre projets

La semaine dernière, les consommateurs et le secteur de l’horeca et des magasins d’alimentation ont été invités à communiquer leur préférence parmi les quatre projets de pictogrammes. Le grand vainqueur pourra bientôt être affiché dans les établissements horeca et les magasins d’alimentation

Au total, 213 personnes se sont exprimées, dont deux tiers de consommateurs et un tiers d’établissements horeca et magasins d’alimentation. Parmi les consommateurs, deux tiers ont déclaré souffrir d’allergies ou d’intolérances alimentaires.

Le nouveau pictogramme a été sélectionné sur base de plusieurs facteurs. Le design est perçu comme gai, attirant, invitant et centré sur le service. Le pictogramme ressort comme étant le plus clair et le plus « lisible ». La présence des trois icônes d’allergènes dans le pictogramme se réfère clairement aux allergènes les mieux connus et les plus facilement identifiables, à savoir le gluten, le lait et les arachides (ou cacahuètes). Finalement, la neutralité linguistique a également fait la différence.

L’usage du pictogramme « allergènes » implique un engagement

La nouvelle loi sur les allergènes est très exigeante envers le secteur de l’horeca et les magasins d’alimentation. A partir du 13 décembre 2014, ils devront à tout moment avoir la maîtrise parfaite des 14 allergènes concernés par la loi, éventuellement présents dans les aliments non préemballés vendus et servis. Ils devront également être en mesure d’informer tous les clients ayant des questions quant à la présence de ces allergènes, sur place et avant l’achat.

Cela signifie qu’ils devront disposer des connaissances nécessaires sur les allergies et intolérances alimentaires, réactions allergiques, et sur les 14 allergènes concernés par la loi. Ils devront aussi être au courant de la présence éventuelle des allergènes – parmi les 14 mentionnés dans la loi – dans les matières premières, produits semi-finis et finis qu’ils utilisent. Et ils devront connaître et contrôler l’ensemble des risques de contamination croisée pendant la conservation et la préparation des aliments, s’ils souhaitent proposer des produits ou des plats exempts d’allergènes.

Le pictogramme « allergènes » ne sera donc pas distribué sans contrepartie aux établissements horeca et aux magasins d’alimentation. Il impliquera un réel engagement de leur part.

L’établissement s’engagera, via une déclaration écrite et dûment signée, à respecter toutes les exigences légales en matière d’allergènes, pour les aliments non préemballés repris dans la règlementation belge et européenne, et à veiller à ce que les informations fournies soient correctes.

Le pictogramme « allergènes » aidera les consommateurs et le secteur de l’horeca et des magasins d’alimentation

L’objectif du pictogramme « allergènes » est d’encourager, tant les consommateurs souffrant d’allergies ou d’intolérances alimentaires que l’horeca et les magasins d’alimentation, à s’informer mutuellement sur les allergènes. Pour le client : de quelle(s) allergie(s) souffrez-vous? Pour les commerces : quels sont les allergènes contenus dans les produits ou mets proposés?

Les consommateurs qui poussent la porte d’un établissement affichant le pictogramme « allergènes » auront la garantie d’être dûment informés. Ceux qui souffrent d’allergies spécifiques – ou qui souhaitent simplement les éviter – seront immédiatement invités à informer l’établissement de leurs allergies et de la gravité de leurs réactions allergiques potentielles, » explique Véronique Bockstal, gérante de Wheatless & More.

« Les établissements qui affichent le pictogramme garantissent aux personnes souffrant d’allergies ou d’intolérances alimentaires qu’elles recevront toutes les informations nécessaires et seront traitées avec toute l’attention voulue. Ils seront donc attrayants pour ceux qui souffrent d’allergies ou d’intolérances alimentaires. Cela leur permettra également d’attirer de nouveaux clients, et dans le cas de l’horeca, également tous leurs commensaux, » conclut Winnewald Dejonckeheere, gérant d’AMNorman.

Diffusion du pictogramme « allergènes »

Le pictogramme sera disponible en format numérique et sous forme d’autocollant. Le format numérique est disponible immédiatement. L’autocollant sera distribué à partir de janvier prochain. Les deux versions sont gratuites.

Ceux qui souhaitent afficher le pictogramme sur leur porte, carte, sets de tables, site internet, etc. peuvent le commander via le site www.allergenesinfo.be.

Au moment de la demande, ils recevront une invitation à signer l’engagement. Après signature, les demandeurs recevront le pictogramme en format numérique. L’autocollant leur sera envoyé dans le courant du mois de janvier 2015.